logo

Actualité SMS : Ça suffit! Bilan de la Conférence salariale du 28 février 2024

La Négociation BASS du 19 janvier 2024 : AXESS* Divise et Déçoit les Attentes Syndicales.

La récente négociation BASS du 19 janvier 2024 était censée annoncer tardivement les transpositions appelées "Guerini" du secteur public vers le secteur privé non lucratif. Elle visait à répondre aux attentes des organisations syndicales réclamant une équité de traitement entre le secteur public et le secteur privé non lucratif, englobant le Ségur pour tous, ainsi que la revalorisation de la valeur du point, des heures de nuit, de week-end et des gardes.
La Négociation BASS du 19 janvier 2024 : AXESS* Divise et Déçoit les Attentes Syndicales.

À cette occasion, AXESS a présenté une deuxième version de l’avenant, le premier texte n’ayant trouvé d’adhésion que de la CFDT. La Confédération des employeurs propose, dans ce qu’il présente comme de la générosité, de ne pas revaloriser l’ensemble des salariés, mais plutôt d’octroyer une prime de 1,3% de la rémunération aux professionnels dont le salaire brut mensuel n’excède pas 3480 € bruts, soit une prime de 23 € à 45 € bruts. Cette prime serait versée mensuellement et rétroactive au 1er juillet 2023, suivie d’une revalorisation des indemnités du travail de nuit, des dimanches et des jours fériés à partir du 1er janvier 2024.

Cependant, AXESS ne répond toujours pas aux attentes des salariés du sanitaire et du médico-social, et tente de suggérer qu’il y aurait des privilégiés dans les conventions 51 et 66 qui n’auraient pas droit à certaines considérations. La réponse de l’ensemble des syndicats a été claire : C’EST NON !

La CFE CGC SMS exprime son regret face à l’obstination d’AXESS à diviser l’ensemble des salariés et à transformer les revalorisations en simples primes, dénaturant ainsi les conventions collectives concernées. La CFE CGC SMS s’oppose fermement aux nouvelles propositions d’AXESS, soulignant que les primes ne valorisent ni les compétences ni l’expérience des salariés, ajoutant simplement de la précarité aux travailleurs du sanitaire et du médico-social privé non lucratif. La CFE CGC SMS se mobilise pour éviter que tous les salariés ne finissent par être rémunérés « TOUS au SMIC ».

*AXESS est la Confédération des employeurs du secteur sanitaire, social et médico-social privé à but non lucratif, qui regroupe deux organisations la FEHAP et Nexem.

Télécharger la Communication Fédérale

D’autres actualités qui pourraient vous plaire

  • Publication
01.03.2024
ça suffit! Bilan de la Conférence salariale du 28 février 2024
Découvrir Télécharger
  • Actualité
21.02.2024
AXESS FRANCHIT LA LIGNE ROUGE DU SÉPARATISME SOCIAL Suite aux financements 2023 alloués par les pouvoirs publics (plus d’un milliard) AXESS (employeurs de la CC66 et de la CC51) a proposé à la dernière négociation BASS du 19 janvier, un avenant visant à̀ mettre en œuvre, des revalorisations salariales sur le modèle de celles obtenues récemment dans la fonction publique hospitalière (FPH) via les mesures « Guérini 2023 » (revalorisations du point d’indice, revalorisation du travail en horaires décalés , mesures bas salaires).
Découvrir Télécharger